Les années 1950 aux Etat-Unis correspondent à la guerre froide, au babyboom.


  Ce sont également les années  où les valeurs incarnées par la famille et par l'enfance, sont glorifiées et exploitées dans un consumérisme important.
L'industrie prend de plus en plus d'ampleur et contribue au développement de la culture de masse.  Par le baby-boom, la hausse des naissances a entraîné une hausse des demandes de jouets. Par ailleurs les adolescents vont être influencés par les différentes cultures qui vont apparaître : le rock, les voitures tunning, un look branché.... Ils vont inspirer la mode de Barbie.

 



De plus, l'effet de l'après-guerre favorise la consommation de biens et services.

MATTEL profite de ces nouveaux marchés pour lancer différents produits dont la poupée Barbie qui est devenue le symbole de cette période historique, ainsi que de cette nouvelle culture de consommation voire de surconsommation. 
Après la Seconde Guerre Mondiale, les Etats-Unis envahissent les marchés mondiaux. Dans les années 50-60 le PIB augmente de 40%.
Les nouveaux produits américains font rêver les européens qui vont être éblouis par les nombreuses marques et produits en vente (dont la marque Barbie). 
Dans ce contexte la poupée mythique  bénéficie d'une bonne influence et va s'imposer comme l'un des produits phare américain (avec Coca-Cola).  
Grâce à cette expansion économique, les Etats-Unis vont s'incrire dans la Triade qui est une structure économique importante du monde actuel.

 

  Il faut noter également que Barbie véhicule toute une culture américaine à travers le monde. 
 En effet la commercialisation importante des produits américains font que le modèle de vie à "l'américaine" devient le standard pour les occidentaux. Or Barbie représente les valeurs, les normes et les pratiques sociales américaines. Effectivement, c'est une poupée à la peau claire avec des yeux bleus et cheveux blonds. Elle montre une certaine richesse grâce à sa garde robe et à ses accessoires. C'est une femme jeune : depuis 1959 elle n'a pas une ride, elle ne grossit pas. Elle symbolise une certaine "éternelle jeunesse". C'est pourquoi cette poupée est critiquée, elle répond aux préoccupations majeures de la société américaine de nos jours, qui sont l'opulence, le vieillissement et la beauté féminine.



      

Ici on peut voir que la poupée correspond à un idéal de femme américaine : elle s'occupe de sa maison, elle est épanouie, elle a le physique idéal...
 


En jouant avec une Barbie, une petite fille de n'importe quel pays entre en contact avec la culture américaine : cette poupée est commercialisée dans plus de 150 pays.








 




 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement